Il est parfois nécessaire de sortir des sentiers battus pour vivre des expériences uniques. C’est tout à fait ce que BAAB vous propose de faire ce mois-ci. En plus, la belle saison est de retour : la période idéale pour découvrir la richesse de nos forêts, observer les animaux loin de la pluie et tout simplement se détendre, en reconnectant avec la nature. Enfilez votre treillis et chapeau de randonnée : on part se mettre au vert en pays baoulé, loin du stress d’Abidjan. Bienvenus dans le magnifique N’Zi River Lodge ! Une virée off-road le long du fleuve N’Zi Créé en 2000, le N’Zi River Lodge, une réserve naturelle de biodiversité privée, est situé à 45 km au nord-est de Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire. Arrivés à Bouaké, vous serez accueillis par le sympathique Louis Frédéric Diakité, responsable du site et véritable passionné de nature. C’est ici que le périple commence. On vous guidera jusqu’au site, à 45 minutes de piste de Bouaké. Profitez-en pour ouvrir les fenêtres et contempler la vue qui s’offre à vous : de vastes champs verts et de petits villages le long de la route. On respire déjà. On quitte la piste pour pénétrer dans un domaine de 41 000 ha aux mille visages, entre les forêts galeries bordant le fleuve N’Zi, la savane arborée et les collines de la belle chaîne baoulé. Au détour d’un majestueux Iroko se trouvent la maison familiale et le campement, où vous passerez la nuit. Toute l’équipe du N’Zi River Lodge est présente pour vous accueillir avec le sourire et faire de votre séjour un moment inoubliable. Installez-vous dans une des chambres climatisées, et pour les plus aventuriers, dans une des tentes à l’extérieur sous une canopée : sensations garanties ! Vous êtes dans la pure tradition des réserves naturelles sud-africaines. Un petit récapitulatif du programme vous sera fait sur la terrasse en bois de la maison, qui donne sur une des embouchures du fleuve. Et vous voilà parti pour une immersion totale en pays baoulé, au cœur d’un safari authentique dont vous serez les héros ! Game drive, balades à pied et folklore Baoulé au coin du feu Au petit matin, réveil au rythme de la nature avec petit déjeuner copieux avant de commencer les activités. Vous aurez le choix entre la balade à pied avec Dao, vieux pisteur aux mille histoires ; le « game drive », safari en jeep avec Louis Frédéric ou encore la pêche et l’observation de l’avifaune au niveau du point d’eau, qui sert d’abreuvoir aux animaux. Partez à la découverte de vastes paysages vallonnés, créés par les cours capricieux du fleuve N’Zi et de la rivière Mafa qui en assure la ceinture naturelle. Respirez et ouvrez les yeux : ici, on observe les animaux et on les respecte. La chasse est interdite sur toute la superficie du domaine. Apprenez à marcher en silence et à mettre vos sens en éveil : vous aurez peut-être le privilège d’assister au bal des bubales et des cobes de Buffon. Pour ceux qui préfèrent la vitesse : installez-vous confortablement dans la jeep et partez à la recherche de l’imposant buffle noir. Dao vous initiera également à la pharmacopée et à l’alliance sacrée qui unit l’homme à la nature. De retour au campement, c’est l’heure du repas bien mérité. Un succulent plat local vous sera proposé, composé des meilleurs fruits et légumes ivoiriens. Un vrai régal, après une journée emplie d’aventures. Clou du spectacle : le coucher de soleil entre les arbres du lodge, avec apéritif et histoires baoulées contées autour du feu, le tout sous un firmament d’étoiles. On repart d’ici ressourcés, les yeux émerveillés et le cœur empli de belles rencontres. Comment s’y rendre ? En voiture : compter 3h30 de route. Prendre la direction de l’autoroute du Nord. Continuer jusqu’à Bouaké. Ici, l’équipe du N’Zi River Lodge vous accueillera. Vous prendrez alors la direction de Satamassokoura. Le N’Zi River Lodge est à 45 minutes de piste de Bouaké. En avion : des vols quotidiens partent de l’Aéroport d’Abidjan jusqu’à Bouaké. Les transferts de l’Aéroport de Bouaké vers le N’Zi River Lodge peuvent être organisés.

Heyssi

N’Zi River Lodge

Publié en janvier 2016

Retrouvez les bonnes adresses citées dans cet article :