Un magnifique havre de paix entre terre et mer.

Entre janvier et février, personne n’y réchappe : l’Harmattan est là. Ce vent très sec et poussiéreux en provenance du Sahara ne plaît pas à tout le monde et on hésite à s’évader hors d’Abidjan. Cependant pour Pierre Dazey et son fils, c’est l’une des plus belles saisons pour venir découvrir l’Ouest ivoirien, et s’arrêter à l’hôtel Le Katoum. Ce nom d’origine Kroumen (peuple d’Afrique de l’Ouest) veut dire rassemblement : c’est le nom qui a été donné au rocher qui se trouve juste en face de l’hôtel. Installés depuis bientôt 10 ans à Grand-Béréby, ces franco-ivoiriens amoureux de la nature vous reçoivent avec convivialité et simplicité. Hébergement confortable et repas gourmands En posant notre sac à dos à l’entrée de la terrasse du restaurant, profitant de la brise tropicale et de la vue imprenable sur la mer azurée, on s’est tout de suite dit que notre travail d’enquête pour BAAB allait être agréable ici. Cette sensation s’est rapidement confirmée avec l’accueil qui nous a été réservé et le confort des chambres. Celles qui donnent sur la plage avec une terrasse privée offrent un cadre idéal pour se détendre. Si celles-ci ne sont pas équipées de télévisions, on n’en ressent pas du tout le besoin. La vue se suffit à elle-même. Internet addicts et hommes d’affaires rassurez-vous, l’hôtel dispose d’une connexion internet Wi-Fi. Et pour les épicuriens, le restaurant de l’hôtel vous enchantera avec ses produits locaux issus de la mer dont les fabuleuses langoustes. Au programme : pêche, randonnée et canoë Pêche et baignade dans les piscines naturelles Derrière Le Katoum, l’embouchure de la rivière Néro réserve de sacrées parties de pêche : à vous les carpes rouges, tarpons, capitaines et barracudas! Prenez aussi la journée pour découvrir la Roche Plate et ses piscines naturelles creusées par la mer et le temps. Un véritable aquarium vivant et amusant pour les enfants. Bivouac et pique-nique en forêt Différentes excursions guidées, à pied ou en canoë, vous seront proposées pour découvrir le petit village de Kablaké et sa forêt intacte, ou encore ceux de Ouro et de Takaoro, que l’on regagne en trek. La visite de l’Ile aux Singes avec la balade en canoë sur la Nero est un incontournable. Observation des tortues marines et des singes L’hôtel est aussi sensible à la protection de l’environnement et propose une observation respectueuse des animaux. Ça tombe bien, c’est la saison ! Vous aurez peut-être la chance d’assister à la ponte des magnifiques tortues marines ou de surprendre un singe qui ose sortir de sa cachette pour se délecter d’un fruit. Comment s’y rendre ? Par la route Prendre à la sortie d’Abidjan l’embranchement à droite pour aller à Dabou. Une fois à Dabou, il faut sortir de la ville et prendre “la Côtière” à gauche, direction San-Pédro. Au premier rond-point de San-Pédro, prendre à droite direction Grand-Béréby. Une fois à Grand Béréby, arrivés au bout de la route qui donne sur le port de pêche, prendre à gauche jusqu’au Katoum. Il faut compter 6 à 7 heures de trajet. Par avion Air Côte d’Ivoire dessert San-Pédro. Compter une heure de trajet. Une fois à San-Pédro, la navette du Katoum peut venir vous cherche

Le Katoum

www.itineraire-ivoire.com

Retrouvez les bonnes adresses citées dans cet article :