C’est un fait : depuis quelques années, l’Asie fait son chemin dans les assiettes des Ivoiriens. Et en matière de préférences, le Japon tient le haut de l’affiche. Kawaii («mignon»), oishii («délicieux»), healthy, sexy : il faut dire que les sushis et leurs acolytes ont tout pour plaire, à l’instar des établissements babinais qui se sont spécialisés dans leur confection, et dont nous vous proposons ce mois-ci un petit tour d’horizon. Itadakimasu¹ !

¹ Formule utilisée avant de commencer un repas. Souvent traduite par «bon appétit», elle signifie en fait «je reçois» et exprime une forme de gratitude envers ceux qui ont rendu le repas possible.

Le Kaiten

Doyen et pionnier de la restauration japonaise en Côte d’Ivoire, sacré meilleur restaurant asiatique d’Abidjan en 2017, le Kaiten, qui a fêté ses 11 ans d’existence, demeure une référence en termes de qualité, de variété et de choix. On aime le cadre afro-zen à l’élégance feutrée et apaisante, le professionnalisme de l’accueil et du service, la dextérité des maîtres sushis et l’authenticité bio des mets. Dans les assiettes, une gamme de sushis renouvelée au gré des saisons et des produits, et une belle créativité, avec des préparations maison aux croisées de l’Afrique, de l’Europe et du Moyen-Orient. Topping sur le sushi, le superbe Kaiten Lounge et sa formule tapas des mercredis-jeudis (1 cocktail acheté = 1 assiette de tapas offerte).

Nushi Concept Store

Une autre idée de la gourmandise, grâce à une carte de sushis enrichie de créations originales proposant des associations gustatives inédites (carpaccio de bœuf/basilic/crème de vinaigre balsamique, saumon-piment d’Espelette, Tartare de thon-mayonnaise à la truffe…), préparées avec quelques-uns des meilleurs produits disponibles sur le marché. À noter que l’établissement est actuellement en travaux jusqu’à fin novembre. Un tout nouveau nūshì.sushi verra bientôt le jour dans un nouvel écrin et avec (beaucoup) de nouvelles créations. 

Uchi Co

La gastronomie du pays du Soleil levant confirme son succès auprès des Babinais avec l’ouverture de ce nouveau restaurant japonais au cadre délicatement zen agrémenté de touches kawaii. Variations sur le même thème avec une belle déclinaison de spécialités nippones préparées dans les règles de l’art et de la fraîcheur ou revisitées avec originalité, sans oublier les brochettes et le show teppanyaki pour ceux qui préfèreraient la viande au poisson. On aime également les douceurs maison (mention spéciale au pain perdu), et le fait que l’après-midi, Uchi Co se transforme en Uchi Co(ffee). 

Oishi Sushi

Un restaurant qui n’a pas volé son nom, «oishii» signifiant «délicieux» en japonais : ultra-frais et généreux, les sushis de cet établissement fondent littéralement dans la bouche. En plus des classiques de la gastronomie nippone, Oishi Sushi innove dans ses propositions avec des salades à l’assaisonnement exquis, des plats chauds et froids variés (chirashi, Tuna Lover, crispy poulet aux aubergines) et des desserts originaux (tempura de banane, ice-cream tempura…). On en redemande!

Kanpai

Une adresse authentique et populaire qui mise sur un cadre total Soleil levant : bois, papier de riz et éléments de décoration typiquement nippons. La carte, fournie et généreuse, passe en revue un large spectre de la cuisine japonaise et invite au menu quelques outsider savoureux comme les gyosas. L’établissement se distingue en outre par ses spectacles teppanyaki (viande et fruits de mer découpés avec dextérité et cuits sur une grande plaque métallique dans un habile de ballet de flammes : impressionnant!), tenus dans une salle privée spécialement dédiée. Gourmand et efficace.

D’autres restos japonais à Abidjan

Par E. Vermeil

Publié en septembre 2019