Inoxydable Parker Place…

Le saviez-vous ? Après Kingston et Londres, Abidjan est l’une des trois grandes capitales mondiales du reggae et le Parker Place, son mythique temple. Une adresse dont on ne se lasse pas, et qui traverse les décennies sans changer ni prendre une ride. Incontournable.

Mélange éclectique de couleurs, de styles et de genres à la croisée du pub jamaïco-londonien (dedans) et du petit village rasta (dehors), le Parker Place, « Par cœur Place » comme l’appellent affectueusement ses aficionados, trace son sillon hors du temps et des modes. Déjà culte à l’époque de son regretté fondateur, feu Désiré Aloka alias « Dez », décédé en 2017, l’établissement a accueilli entre ses murs les plus grands noms de la scène reggae locale et internationale (The Gladiators, Alpha Blondy, Ismaël Isaac, Kajeem, Tiken Jah Fakoly, Yat Rasta, IJahman Levi, Spyrow, les Raad Threes…) et reste fidèle à sa vocation de terre d’asile pour tous les reggaemen et « reggaephiles » d’ici et d’ailleurs, sans pour autant bouder les autres styles musicaux, puisque l’on a pu y voir prester des artistes comme Tom Frager, Betty the Shark, Bebi Philipp, Admiral T, Soum Bill, Dobet Gnahoré et bien d’autres. On aime le Parker pour son ambiance « N’zassa », ses good vibes contagieuses, la qualité de sa programmation et ses lives incandescents, la générosité de son excellent groupe-résident (les Wisemen), et son esprit de partage, d’échange et d’insouciance. Le Peace and Love fait bar ! 

par E. Vermeil

Bar

Budget :

Rue Paul Langevin
Zone 4 - Marcory - Abidjan

Lundi Fermé
Mardi Fermé
Mercredi Fermé
Jeudi 22h - 3h
Vendredi 21h - 3h
Samedi 21h - 3h
Dimanche 22h - 3h