Skip to main content

Le Lili Women Festival, pour la promotion de la femme artiste

Lili Women Festival_2_BAAB

En Côte d’Ivoire, la représentativité des femmes sur la scène artistique est faible. Et pourtant, il y a de la matière et de la qualité ! Les chanteuses les plus talentueuses de notre pays brillent à l’ombre des pianos-bars sans réellement avoir, pour la plupart, une vraie carrière. Face au faible nombre de structures pour dénicher et encadrer ces talents bruts et dans un contexte d’hypersexualisation ou de chosification de la femme artiste, Ornella Gueye Rosie, notre entrepreneur du mois a décidé d’agir.

Passionnée de musique, Ornella opte après le BAC pour le conservatoire de l’INSAAC, une formation qu’elle ne terminera malheureusement pas faute de moyens. Elle commence alors à travailler pour payer ses études. « J’ai été chanteuse pour divers établissements de la place. J’ai aussi travaillé comme présentatrice en chef de deux émissions et assistante de production à Vox Africa. »… des expériences qui lui permettront de mieux appréhender le secteur de la musique et les difficultés des femmes dans ce milieu.

Lili Women Festival_1_BAABExcédée de voir certains acteurs clés du milieu profiter de leur statut pour abuser des femmes, Ornella veut changer les choses. « Les carrières canapés sont un véritable fléau qui entrave l’évolution réelle de notre secteur », explique-t-elle. Pour donner de la voix à son combat, elle décide de créer Zomassa Communication, une entreprise de promotion, d’organisation d’évènements culturels et d’accompagnement d’artistes en développement. Elle fait face au désaccord de ses proches, au manque de confiance de potentiels clients dû à son âge, au sexisme et au manque de financement.

Mais, tient bon ! Dans la foulée, elle lance, en 2017, le Lili Women Festival (LWF), le premier festival de musique 100 % féminin de Côte d’Ivoire qui a pour but de découvrir, encadrer et révéler les talents féminins de demain. Avec 4 éditions à son actif, le LWF est engagé dans le rétablissement de la dignité et du respect des femmes artistes, tout en leur donnant l’opportunité de professionnaliser leur art et rencontrer les acteurs clés du secteur de la musique

En 2021, elle rejoint la deuxième cohorte de l’initiative Alliance ICC, initiée par l’Institut français en Côte d’Ivoire, l’Ambassade de France en Côte d’Ivoire et mise en œuvre par la firme Entrepreneurial Solutions Partners à travers la fondation Entrafrica. Un programme qui, dit-elle, lui a permis de peaufiner sa vision et de mieux se structurer. Ornella ne le dit pas, mais à l’entendre, on devine sa soif de changement. Elle ambitionne de devenir leader en termes de révélation et d’accompagnement d’artistes en développement.

La jeune artiste estime aujourd’hui qu’il y a toujours possibilité d’arriver à quelque chose, si on s’en donne les moyens. « Trouvez votre pourquoi, formez-vous et ayez confiance », conclut-elle, le sourire en coin.

Zomassa communication : Tel : 05 66 31 56 20 ; Email : Zomassacommunication@gmail.com

Par Entrafrica

Publié en mai 2022