La rentrée des soirées slam, c’était le vendredi 03 septembre 2021 à la Villa Alfira. Un rendez-vous goupillé par le collectif Au Nom du Slam, et l’artiste Jacob Bleu, que l’on ne présente plus. Que le slam se répande sur la ville!

On ne parle pas vraiment d’une nouveauté, mais plutôt d’une continuité. Depuis la naissance en 2014 de ce collectif de «slamactivistes», artisans des mots et pourfendeurs des maux à travers les vertus cathartiques de cet art oratoire, plusieurs scènes dédiées ont vu le jour dans différentes communes d’Abidjan. L’idée? Fédérer talents et jeunes amateurs autour du mot et du verbe, susciter des vocations et libérer une parole prônant des valeurs de partage, de cohésion, d’ouverture, de tolérance, de respect et de bienveillance. Car comme le dit si joliment Jacob Bleu, «l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais également des lettres rythmées, de formes splendides et de couleurs porteuses de vie, sorties des profondeurs de l’âme des créateurs.» En 2015, la rencontre improbable entre cet artiste engagé et Joe Bee lors d’une émission de radio donne naissance à un partenariat fructueux concrétisé par des scènes mensuelles au Basquiat Art Gallery qui se poursuivront jusqu’en 2017. Une collaboration qui a repris sa cadence le 03 septembre dernier sous la houlette de performeurs comme L’Étudiant Slam, Philo Ledompteur, Desmo, et plusieurs membres du collectif Au Nom du Slam, propageant avec fièvre leur verbe et leur verve dans des tableaux thématiques propres à leurs sensibilités respectives : violence faite aux femmes, environnement, espoir… Ce rendez-vous bimestriel, organisé les premiers vendredis de mois (prochaine date en novembre), proposera des scènes tournantes alternant entre têtes d’affiche, prestations de membres d’autres collectifs et associations, et scènes découvertes ouvertes aux amateurs. En attendant et si vous n’êtes pas familier de cette merveilleuse danse des mots, rendez-vous du 21 au 24 octobre pour la 5ème édition de Babi Slam au Goethe Institut d’Abidjan et à l’Institut français, avec cette année 5 pays invités (France, Allemagne, Burkina Faso, Guinée, Togo) qui «battleront» tous ensemble sur le thème du changement climatique. La parole n’est pas d’argent : elle est d’or!

Par E. Vermeil

Publié en octobre 2021

 

Soirées slam à la Villa Alfira de 20h à 21h30

2 Plateaux, carrefour Saint-Jacques, Rue K6

Entrée : 5000 FCFA

Info et réservations : 07 49 74 39 69 / 01 50 12 13 40  07 07 73 18 21