Comme tous les écoliers de Côte d’Ivoire, nous avons appris enfant que le point culminant du pays avait pour nom le Mont Nimba et qu’il s’élevait à 1 753 m d’altitude. Jusque là, ce n’était qu’un nombre de plus à retenir de peur de subir la chicotte de nos maîtres d’école ! Un endroit inaccessible, un point sur une carte. Mais en 2017, un groupe d’amis a décidé d’en effectuer l’ascension afin d’offrir aux habitants de Côte d’Ivoire le premier guide pratique pour atteindre le sommet. Un topoguide sera disponible très prochainement et vendu au profit de la Fondation Lya qui lutte contre la drépanocytose. Voici le récit de leur aventure.

Le Mont Nimba est une chaîne montagneuse de 40 km de long, classée au patrimoine mondial en péril de l’UNESCO, longeant la Côte d’Ivoire à l’ouest et la séparant de la Guinée et du Liberia. En son cœur, trône le plus haut sommet du pays, le Mont Richard-Mollard, que nous étions bien décidés à conquérir. Peu de personnes peuvent se vanter d’avoir fait l’ascension du Mont Nimba. Aussi, notre préparation a-t-elle été une étape complexe. Physiquement d’abord. Non pas en raison de l’altitude mais parce que cette expédition est en réalité une marche d’endurance à travers la jungle pendant plusieurs jours. Administrativement ensuite, car l’accès au site est soumis à autorisation des services de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves qui met à disposition un guide pour nous accompagner.

L’aventure a duré 4 jours, 3 d’ascension depuis le village de Yealeu, dernier bastion de toute présence humaine avant la rencontre avec le Mont et un jour de redescente. 4 jours de bivouacs, d’attaques de fourmis, d’heures de marche dans la savane et la jungle, au milieu des lianes aux épines acérées, des pierres glissantes, des cours d’eau boueux et de l’humidité suffocante. 4 jours  pour finalement atteindre le Mont Richard-Mollard, épuisés, mais satisfaits et heureux d’avoir vécu cette aventure extraordinaire.

Aujourd’hui, face à nos maîtres ou maîtresse d’écoles, nous ne réduirions plus le Mont Nimba à ses 1 753 m. Nous leur parlerions des sourires des habitants de Yealeu, du ciel pur au-dessus de la montagne, constellé d’étoiles à la nuit tombée, des drôles de chenilles poilues qui peuplent les herbes, du buffle qui a fui à notre arrivée, du froid à l’aube, de la sensation étrange de marcher au milieu des nuages parvenus au sommet.

Nous leur parlerions de ces 4 stèles qui représentent l’alliance entre les villages libérien, guinéen et ivoirien situés de part et d’autre du massif, de Khalil et Bamba, les gardes de l’OIPR passionnés par le Mont Nimba et qui travaillent jour et nuit pour garder son intégrité, de notre guide Sylvain qui connaît la réserve comme personne, du minuscule crapaud vivipare qui nous a rendu visite alors qu’on s’apprêtait à renoncer, des amitiés que nous avons créées grâce au Mont Nimba. Et enfin, nous leur dirions “Non le Mont Nimba ne fait pas 1 753 m mais 1 759 m. Nous l’avons vérifié avec 3 altimètres !”

Le guide contenant toutes les informations pratiques pour accéder au Mont Nimba à partir d’Abidjan sera présenté officiellement le 14 février 2019. Pour plus d’informations sur le lancement officiel de ce guide, rendez-vous sur la page Facebook : Objectif Mont Nimba.

La team Objectif Mont Nimba