Une escapade peu habituelle que nous vous proposons là : un voyage à travers un film d’animation des studios Afrikatoon, “Wê l’histoire du masque mendiant”. Début avril sort sur vos écrans le dernier film d’animation des studios AfriKatoon, “Wê l’histoire du masque mendiant”. A cette occasion, BAAB vous propose un voyage culturel à la découverte des coutumes et rituels ancestraux de la Côte d’Ivoire. Direction l’Ouest ivoirien pour une immersion virtuelle en pays Wê, berceau de traditions souvent méconnues… celles des masques sacrés et de leurs porteurs. Le temps d’une séance, suivons Kei, le jeune héros du film, dans le village de Kiriyao en période d’après-guerre. Kei est un adolescent abidjanais qui voit son existence bouleversée lorsqu’un masque le choisit comme porteur… et pas n’importe quel masque ! Le masque mendiant considéré comme le dernier de tous, le plus petit et le moins puissant dans la hiérarchie des masques… L’adolescent fait désormais face à un destin qui ne semble pas le sien. Au fil de ses aventures, il nous plonge dans un voyage riche de signification au sein de l’un des peuples emblématiques de la Côte d’Ivoire. Un peuple meurtri A cheval entre la Côte d’Ivoire et le Libéria, le peuple Wê est un groupe ethnique appartenant au grand groupe Krou. En Côte d’Ivoire, le pays des Wê se situe entre les fleuves Cavally et Sassandra. Cette région a été dévastée par la guerre civile de 2002 et la population a beaucoup souffert de l’instabilité politique et militaire. La culture du peuple Wê est basée sur les masques. Ils représentent les fondements de la société traditionnelle mais sont aussi un maillon important dans l’élaboration du processus de paix et le rétablissement de l’ordre social. L’apologie du sacré Les masques sont les intermédiaires entre Dieu et les hommes, des instances mystico religieuses au cœur de la vie des Wê. Grande jupe de raphia, coiffe ornée de plumes ou de peaux de bête, bâton chasse-mouches et grelots aux pieds, ils sont facilement reconnaissables et apparaissent lors de cérémonies ou pour marquer les étapes importantes de la communauté Wê. L’univers des masques est très hiérarchisé et leurs fonctions très diverses. Dans tous les cas, ils incarnent le sacré, la puissance divine, l’autorité suprême, le lien avec les ancêtres. Ils sont bons et justes et leurs décisions sont respectées. Une belle réussite cinématographique Avec humour, un brin de magie, des personnages attachants et un graphisme impeccable, le 3ème long métrage d’AfriKatoon surfe entre tradition et modernité en mettant en avant beaucoup de valeurs universelles. Après “Pokou, Princesse Ashanti”, puis “Soundiata, Le Réveil du Lion” inspirés de légendes africaines, “Wê l’histoire du masque mendiant” est une pure fiction. Chacun y trouvera volontiers des clés pour mieux comprendre l’essence des rites ancestraux africains. Une belle découverte d’un pan de la richesse culturelle de tout un peuple. Un voyage au cœur d’un univers mystérieux et méconnu… à voir absolument !

Heyssi

Site: www.afrikatoon.com

2 Plateaux vallon/ tel: 27 22 41 34 48/ 01 40 00 63 47

Publié en avril 2016