Skip to main content

Assoukrou Aké, lauréat du Prix ellipse 2022

Assoukrou Aké-1-BAAB

Nkonsonkonson, Acrylique sur bois, 2017 – 2018

En avril dernier, le fonds de dotation de la société française de conception et de réalisation d’infrastructures Ellipse Projects a lancé le Prix ellipse dont l’édition 2022 était destinée à soutenir les talents artistiques émergents résidant en Côte d’Ivoire. Parmi les 67 participants, 5 candidats, aux inspirations et pratiques diverses, ont d’abord été sélectionnés par un jury indépendant composé de professionnels de l’art contemporain ivoirien et international.

À l’issue des délibérations, le nom du lauréat a été annoncé le 21 juin 2022. Il s’agit d’Assoukrou Aké, un artiste multidisciplinaire originaire de Bonoua qui va bénéficier d’une exposition durant AKAA, ALSO KNOWN AS AFRICA, du 20 au 23 octobre 2022 ainsi qu’un accompagnement médiatique et professionnel. On vous le présente

Né en 1995 à Bonoua, Assoukrou René Poupoint est un artiste dont la formation à l’Histoire de l’art l’amène à réaliser des projets de recherches dans lequel il incarne le rôle d’un médecin chercheur menant des récits dits de guérisons. Conçus en réponse à la violence et à sa capacité de mutation, ces récits sont retranscrits à travers des références visuelles faites de fragments d’images. Pour élaborer ses récits, Assoukrou Aké pense l’impossibilité de mettre en image l’innommable. L’artiste construit et déconstruit ces fragments d’images qu’il crible de trous, disloque, creuse de vides… Il désarticule le mouvement, brise le contexte de ces images et les vide de leurs sens. C’est ce qu’il appelle « l’art de traduction ». Cet art traducteur, entre fantasmes et souvenirs, s’inscrit dans le passé, le présent et son actualité. Il fait référence aux contes africains, rites profanes et rites sacrés, à la peinture académique, à la photographie de presse et à une cosmogonie revisitée.

Le travail d’Assoukrou Aké a reçu en 2017 le Grand Prix International Jeune Talent Arbustes lors du Salon d’Automne de Paris ainsi qu’en 2022, le Prix du public à l’occasion du Prix ICART Artistik Rezo. Assoukrou Aké a également été nominé lors des Prix JUVENARSIESA et du Prix Paris 1 Panthéon Sorbonne 2021.

Le Prix ellipse : Le Prix ellipse est une compétition itinérante d’art contemporain qui met à l’honneur chaque année la création artistique d’un pays d’Afrique subsaharienne ou d’Asie. En lien avec une thématique propre à chaque édition, le Prix ellipse souhaite promouvoir la mobilité des artistes afin qu’ils puissent partager leur travail et rencontrer des créateurs issus de cultures et d’horizons différents.

Site : ellipseartprojects.org, Fb : Ellipse art projects, Ig : ellipseartprojects

Par ellipse art projects

Publié en juillet 2022