Skip to main content

Outrages ordinaires : Les visages de l’immigration

Le jeudi 17 février, l’Institut français de Côte d’Ivoire accueille « Outrages ordinaires », une création théâtrale franco-guinéenne écrite par Julie Gilbert et mise en scène par Hakim Ba, figure montante du théâtre international.

Comment parler de l’immigration aujourd’hui alors que le mot lui-même semble vidé de son sens par une trop forte présence médiatique ? C’est le défi d’Outrages ordinaires, une pièce de théâtre créée en 2019 au Centre Culturel franco-guinéen de Conakry et qui sera montrée pour la première fois en Côte d’Ivoire à l’Institut français.

Julie Guibert, auteure de théâtre et de cinéma, quatre fois lauréate du prix SSA (Société Suisse des Auteurs) prend le pari d’un texte omniprésent, sans pause ni arrêt. Elle met en mots des récits d’hommes et de femmes qui s’accumulent jusqu’à l’épuisement, et nous transportent littéralement dans les imaginaires des différents protagonistes. Les acteurs Abass Tapsoba (Burkina Faso), Maud Pougeoise (France) et Habibatou Bah (Guinée) ne jouent pas : ils sont ce qu’ils nous racontent et ce qui pourrait tout aussi bien nous arriver à tous. La mise en scène d’Hakim Ba, dont le travail a déjà reçu de nombreux prix (dont le Prix RFI Théâtre pour ne citer que celui-là), joue de ces allersretours entre récit et fiction dans un dispositif épuré qui laisse une grande place à la musique.

Une pièce nécessaire, qui ne laissera personne indifférent ! À noter, également : Hakim Bah collabore avec le scénographe ivoirien Charles Ouitin, une raison de plus pour ne pas rater cela !

Outrages ordinaires, Jeudi 17 février 2022 à 19h à l’Institut français. Tarifs : 5 000 FCFA / réduit : 3 000 FCFA (abonnés IFCI, -18 ans et étudiants de -30 ans, sur présentation d’un justificatif). Places en vente et en prévente à l’IFCI.

Par IFCI

Publié en février 2022