Skip to main content

Sunday Abidjan : let’s make Sunday a funday again in Abidjan !

Si vous n’avez pas entendu parler de La Sunday, c’est que vous vivez dans une grotte ! Meilleur remède au hangover post-saturday night fever et au blues du dimanche soir, ce rendez-vous cosmopolite à la fois tendance et décontracté, où l’on peut chiller à la carte et s’affranchir des codes en vibrant d’un même beat, met le feu à Babi depuis maintenant 4 ans.

Sunday Abidjan_1_BAAB

La Sunday, un mini-festival

À l’origine un simple « apéro entre amis » devant la boutique Dozo à Cocody, ce « get together » imaginé par le collectif Bain de Foule (Aziz Doumbia, Fayçal Lazraq, Aurore Aoussi, Jeune Lio et Black Charles…) a peu à peu pris de l’ampleur pour finir par devenir l’équivalent d’un mini-festival, passant d’une cinquantaine de participants à… près de 7 000 lors de la dernière édition, tenue début juin à Assinie en partenariat avec Afrochella.

Au menu : sept à huit heures de DJ set mêlant hip-hop vintage, reggaeton, dance-hall, kuduro, musique brésilienne, musique naija, électro, et le meilleur de l’underground africain, à consommer sans modération autour d’un verre et d’une petite restauration, en mode salon ras de terre, natte au sol à la fraîche ou dance floor improvisé.

La Sunday, des endroits insolites

La Sunday aujourd’hui, c’est plus de 44 000 followers sur Instagram, des guests de prestige se succédant au sound system, des lieux de rassemblement toujours plus hype et vastes (la fondation Donwahi, le Club House du Vallon, l’hôtel Laguna Beach, le Damier Abidjan, l’INJS de Marcory, Assinie la plage…), des nouveautés à chaque édition (jeux de société, édition spéciale carnaval, ateliers, performances…) et une aura irrésistible, reflet de la Côte d’Ivoire « nouvelle vague » et de sa bouillonnante jeunesse…

La Sunday, un melting-pot

Sunday Abidjan_3_BAABEn cassant les codes et en décloisonnant l’espace, ce rendez-vous totalement atypique a réussi le tour de force de fédérer en un melting-pot rarement vu dans la capitale ivoirienne des cercles socioculturels qui avaient pour habitude d’évoluer chacun de leur côté.

Loin d’être un cercle fermé, cet événement incontournable dont on parle aussi bien à Dakar qu’à Paris ou Bamako (on a notamment pu y croiser le chanteur DJ Arafat, la créatrice Loza Malehombo, la styliste Maureen Ayité, l’influenceuse sénégalaise Amy Tall, le mannequin Awa Sanoko, la rappeuse ivoirienne Andy S, le chanteur ivoirien Molare, Didy B, membre du groupe Kiff No Beat, et bien d’autres encore…) s’adresse à absolument tout le monde, et dans ce grand jardin plein de good vibes, chacun vient comme il est et comme il a envie d’être.

Si le frisson vous tente, restez connecté : prochain rendez-vous fin juillet!

La Sunday Abidjan : Fb : La Sunday – Abidjan, Ig : lasunday.abidjan, Site : lasunday.com

Par E. Vermeil

Sunday Abidjan_2_BAABPublié en juillet 2022