Prévue pour se dérouler les 3, 4 et 5 juin 2021, au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, Abidjan Art Fair se veut une nouvelle page de l’histoire de l’art contemporain. Un événement d’envergure mondiale organisé et piloté par Olivier Pépé, patron de la structure Over Imagine qui ambitionne d’élever Abidjan au rang des capitales où l’art occupe une place majeure tant au niveau de l’expression artistique que de l’acquisition culturelle.

Créer une plate-forme élogieuse pour magnifier l’art africain dans des disciplines créatives telles que la photographie, la peinture et la sculpture reste pour l’organisateur, Olivier Pépé, un challenge novateur et stimulant. L’Afrique regorge de talents multidimensionnels, de génies créateurs et de critiques de renom ; et c’est dans cette optique que son équipe et lui affûtent soigneusement leurs armes afin de faire de ce grand rendez-vous africain une attraction qui impliquera des thématiques et des expositions de grande qualité. 

Pour cette 1ère édition, Abidjan Art Fair entend montrer au monde entier l’art africain contemporain dans une autre dimension (en termes de techniques et de matériaux), qui surfe sur une grammaire picturale, photographique et sculpturale nouvelle. Elle souhaite également mettre à l’honneur Abidjan, ville symbiose entre urbanité galopante et précarité africaine légendaire, et confirmer sa place de vitrine dans l’art en général. En définitive, Abidjan Art Fair se veut une biennale artistique à fort positionnement tant au niveau quantitatif (environ 100 exposants) que qualitatif (sélectionnés sur des critères bien définis) qui fera vivre aux 1 000 visiteurs attendus des moments interactifs durant 3 jours.

Au programme : des conférences et rencontres professionnelles, une journée spéciale (la « Foire aux Arts ») dédiée aux acheteurs et collectionneurs, des ateliers initiatiques et ludiques et du réseautage via le site internet de l’événement. Y sont attendus des artistes ivoiriens et africains, dont certains issus de la diaspora, des afrodescendants, des galeristes, des collectionneurs et des institutions telles que le Ministère de la Culture et de la Francophonie, le Ministère de l’Artisanat, le Ministère du Commerce et des PME, l’UNESCO, l’OIF, le Centre culturel américain, l’Institut français, et le Goethe Institut.

Pour Olivier Pépé, c’est une opération majeure de réflexion qui veut restituer à l’art son inclusion sociale voire même sociétale. La création artistique n’étant pas que le fait de collecter les rébus déversés au marché ou encore de la résine végétale pour produire des tableaux, loin de là. Mais c’est bien au contraire tout un processus d’inspiration et d’émanation que l’artiste transfère dans sa création afin de le communiquer au public. Il y a de la vie dans les œuvres produites par les artistes.

Abidjan Art Fair

Tél : 05 05 61 59 91 / 27 22 45 80 83

Face : Abidjan Art Fair

Par Yannick Effoumy

Publié en mai 2021