Skip to main content

CONTEMPORARYBENIN Abidjan – Cotonou – Dakar

Depuis un mois, la Côte d’Ivoire accueille 14 artistes plasticiens béninois de renom. Unis dans une communion fraternelle, ils viennent pour nous transmettre l’énergie de leur terre natale à travers l’exposition itinérante CONTEMPORARYBENIN.

Ils viennent témoigner de la richesse de l’Afrique, mais aussi échanger afin que rayonne davantage la culture africaine. Pour le collectionneur béninois Idelphonse Affogbolo, initiateur et commissaire général de l’exposition, il s’agit d’apporter sa contribution à la dynamisation et à la visibilité du marché de l’art contemporain en Afrique. Et pour ce faire, créer une forte synergie entre les artistes et les acteurs du monde de l’art de la région ouest-africaine en fédérant les artistes béninois autour d’un projet commun qui fera résonner leur voix au-delà des frontières de leur pays.

Dans CONTEMPORARYBENIN, ce sont donc 14 artistes béninois locaux et de la diaspora qui exposent 150 œuvres, librement et sans contrainte thématique, laissant ainsi un vaste champ à leurs expressions : Laeila Adjovi, artiste-photographe et anthropologue ; Eliane Aïsso, artiste-photographe ; Joël Dégbo, peintre-vidéaste ; Sènami Donoumassou, photographe ; King Houndekpinkou, sculpteur ; Grégory Olympio, artiste-peintre ; Thierry Oussou, artiste-peintre et vidéaste ; Rémy Samuz, artiste-sculpteur ; Julien Sinzogan, artiste-peintre ; Tchif, artiste-peintre ; Gérard Quenum, artiste-peintre ; Julien Vignikin, artiste-peintre ; sculpteur et plasticien ; Nathanaël Vodouhé, artiste-peintre et sculpteur ; Dominique Zinkpè, artiste-dessinateur, peintre, sculpteur, performeur et designer. Tous des artistes dépositaires des traditions africaines et ouverts sur le monde d’aujourd’hui, dont les œuvres laissent entrevoir une profonde spiritualité.

Pour Illa Donwahi qui accueille l’exposition au sein de sa galerie, « CONTEMPORARYBENIN est une preuve de la vitalité de l’Afrique, de sa diversité et de son excellence ». En participant à ce projet, elle espère « que les dynamiques insufflées depuis quelques années par les créateurs, les espaces culturels et les collectionneurs privés rencontrent l’adhésion des États africains et décideurs publics par la mise en place de fonds d’acquisition d’œuvres. Pour qu’enfin s’établissent des bases de collections institutionnelles afin de rassembler en terre africaine les meilleures productions de nos artistes. Pour qu’enfin il ne s’agisse plus seulement de montrer sur nos sols, mais aussi d’en conserver traces ». Se faisant l’écho de ces propos, l’artiste et galeriste Léon N’Guetta qui accueille également l’expo transcrit sa vision en arguant que «l’art laisse un impact, c’est une trace d’un présent, d’une réalité, c’est une main tendue, une émotion qui traverse et transcende le temps et les frontières, c’est un impact».

L’exposition CONTEMPORARYBENIN se tient jusqu’au 09 mai 2021 à la Fondation Donwahi et à la galerie Amani. Elle se poursuivra en terre ouest-africaine par une escale à Cotonou avant de s’achever à Dakar.

Par Yannick Effoumy

Publié en mai 2021